View this page in:

English

Français

À propos d’IFIP

L’IFIP-Institut du porc produit des références techniques et économiques à l’usage des éleveurs et des prescripteurs de la filière porcine. Ses champs de compétence couvrent l’élevage, le transport et l’abattage, les activités industrielles de transformation des viandes. Il est constitué de 5 pôles: Amélioration génétique, Techniques d’élevage, Viandes et produits carnés, Economie de l’élevage et des filières, Développement et marketing.

Activités: projets de R/D, activités de développement, Prestations de services (audits, conseil, formation...).

Gouvernance: un conseil d’Administration (président J. Lemaitre, éleveur) rassemblant les maillons de la filière porcine : alimentation animale, élevage, organisations de producteurs, industrie de l’abattage-découpe, transformateurs artisans ou industriels.

Voir notre site web

 

Champ d’actions

L’expertise de l’IFIP, notamment dans ses départements « Techniques d’élevage » et « Viandes et produits transformés », s’inscrit pleinement dans les besoins du projet EU PiG : la santé animale et les pratiques afférentes (usages antibiotiques...), le bien-être animal (castration, mutilations, modes d’élevage...), l’élevage de précision (monitoring et alertes, modélisation et pilotage d’automates...), les qualités des viandes (technologiques, organoleptiques, microbiologiques ...). L’IFIP dispose pour ses recherches de différents outils : une ferme expérimentale (200 truies naisseur-engraisseur), un laboratoire de microbiologie, une plate-forme d’imagerie (RX scan).

Au-delà de ses activités de R&D, l’IFIP apporte aussi une expertise aux acteurs de la filière et aux Pouvoirs Publics. Cette palette d’activités s’appuie sur un réseau partenarial large et dense, de la recherche académique à l’industrie et aux élevages.

 

Participation

L’IFIP est engagé spécifiquement dans les WP 4 (Bien-être animal), 5 (Qualité de la viande) et 7 (Echanges de connaissances dans les régions) :

Dans le WP 4, Valérie COURBOULAY et Patrick CHEVILLON associeront leurs expertises, respectivement sur les questions relatives à l’élevage et aux phases de transport/abattage.

Dans le WP 5, Patrick Chevillon sera le principal contributeur et sera appuyé, selon le besoin, par V.COURBOULAY (élevage), Antoine VAUTIER (qualités technologiques des viandes) et Gérard DAUMAS (imagerie, évaluation de la composition corporelle...).

Enfin, l’IFIP apportera, dans le WP 7, une assistance à INAPORC en mobilisant sa connaissance du terrain et ses réseaux.

 

Notre équipe

Valérie Courboulay, Ingénieur d’étude senior IFIP; pôle Techniques d’élevage

Valérie COURBOULAY est ingénieur agronome. Elle travaille au sein de l’IFIP depuis 1989. Son champ de compétence est principalement l’étude du bien-être et du comportement des porcs en élevage et au-delà, la conduite d’élevage (interactions animal/ conditions d’élevage, animal/homme) et la conduite alimentaire. Elle a conduit de nombreux travaux sur l’enrichissement du milieu et sur les pratiques d’élevage générant de la douleur (castration, caudectomie...).

Patrick Chevillon, Ingénieur d’étude senior IFIP; pôle Viandes et produits carnés

Patrick Chevillon travaille à l’IFIP depuis 1992. Ses principales expériences en lien avec le projet EU PiG concernent des travaux de R&D sur l’incidence des opérations de transport et d’abattage sur le bien-être des animaux, mais aussi sur la qualité des viandes et la rédaction de guides de bonnes pratiques sur ces sujets. Plus récemment, il a conduit de nombreux travaux sur les alternatives à la castration et participé sur ce sujet à de nombreux projets européens. Il dispose d’une expérience de terrain considérable.

Antoine Vautier, Ingénieur d’études IFIP; pôle Viandes et produits carnés

Antoine Vautier travaille à l’IFIP depuis 2002. Ses travaux concernent principalement la caractérisation de la qualité technologique ou sensorielle des différents produits carnés et la recherche de procédés et de prédicteurs permettant son évaluation en conditions industrielles.

Gérard Daumas, Ingénieur d’études senior IFIP; pôle Viandes et produits carnés

Gérard Daumas travaille à l’IFIP depuis 1983. Ses travaux concernent principalement l’analyse de la composition tissulaire des carcasses et l’évaluation des procédés permettant sa mesure en conditions industrielles. En amont, une expertise en imagerie (IRM, RX) a permis de développer de nouvelles méthodes de référence sur l’évaluation de la composition de la carcasse.

 

Valérie Courboulay